Espace client en

Employeurs : Planifier le retour au bureau suite à l'annonce du Gouvernement du Québec

Employeurs : Planifier le retour au bureau suite à l’annonce du Gouvernement du Québec

Au cours des derniers jours, l’AQT a tenu des rencontres entre dirigeantes et dirigeants qui désiraient échanger sur les différentes façons de faire pour réintégrer les équipes au bureau. Ces échanges coïncident avec l’annonce du Gouvernement du Québec du 15 juillet, qui autorise les employeurs à un retour des effectifs avec un taux d’occupation pouvant atteindre un maximum de 25 % de la capacité des bureaux, ce, à compter du 18 juillet.

D’abord, peu importe la taille des entreprises, les questionnements sont tout aussi nombreux. Les modalités de retour au travail sont aussi influencées par le type d’emplacement des entreprises, soit des tours à bureaux avec ascenseurs ou portes privés, modes de transport etc.

Voici un bref aperçu des échanges :

  • Les préoccupations premières des participants avaient trait au volet humain et le moral des employés. Les dirigeants sont soucieux d’offrir un environnement de travail stimulant, ce, sans compromis sur la sécurité de leurs travailleurs.
  • Les employeurs prennent des dispositions pour sécuriser les lieux et les déplacements dans les aires communes, les circonstances exigeant le port du port du masque au sein du bureau, la création de registres des présences et de réservation à l’avance d’un espace de travail pour ne pas dépasser les limites permises, réaménagement des postes de travail pour permettre la distanciation, stations de nettoyage obligatoire, utilisation des salles de réunions avec capacité réduite.
  • Pour les repas : mettre en place des règles strictes pour les frigos et micro-ondes ou simplement interdits, les employés apportent leurs propres couverts et demeurent à leur bureau pour manger dans la plupart des cas.

La période actuelle soulève d’autres réflexions sur le moyen et long terme. Quant au nouveau mode de travail, qui pourrait aller jusqu’au réaménagement des espaces de bureau pouvant engendrer un impact sur nombre de pieds carrés, la communication de nouvelles politiques de travail, qui pourraient être en mode hybride ou non. Bref, les échanges ont été animés et plusieurs questionnements subsistent, c’est pourquoi d’autres rencontres de ce type sont prévues pour traiter de sujets en découlant.

Quoi qu’il en soit, le Gouvernement rappelle que les employeurs doivent mettre en place des mesures sanitaires pour respecter la distanciation sociale de 2 mètres et invite les employeurs à utiliser la trousse et les outils réalisés par la CNESST.

 

Ressources