Espace client en

Recommandations prébudgétaires 2019-2020 de l'AQT

Recommandations prébudgétaires 2019-2020 de l’AQT

Montréal (Québec), le 23 janvier 2019 – Dans le cadre des consultations prébudgéaires 2019-2020 du gouvernement du Québec, l’Association québécoise des technologies (AQT) réitère l’importance du poids économique des PME technos ainsi que leur impact sur l’ensemble de la société.

Alors que 78 % des PME technos vendent leurs solutions hors Québec, l’AQT soumet des pistes d’actions concrètes qui sauront donner l’impulsion nécessaire pour positionner encore plus favorablement les entreprises d’ici en tant qu’acteurs clés dans le développement économique du Québec.

« Miser sur les PME technos, c’est soutenir des entreprises stables présentes sur tout le territoire du Québec et à fortes retombées socioéconomiques, particulièrement par la qualité et la quantité d’emplois offerts, tout en profitant de l’agilité et de l’innovation permises par leur taille et leur mode de gestion » a déclaré Nicole Martel, Présidente-directrice générale de l’AQT. « Le moment est venu d’accentuer les mesures d’accès aux marchés extérieurs afin de favoriser le développement du plein potentiel de nos innovations », a-t-elle ajouté.

Aperçu des recommandations :


COMMERCIALISATION

RECOMMANDATION N° 1

Instituer un projet pilote de cinq ans afin de rendre admissible un maximum de deux ressources en commercialisation par PME, le tout, en bonifiant le crédit d’impôt à la recherche scientifique et au développement expérimental (RS & DE) ou en mettant en place un nouveau programme.

RECOMMANDATION N° 2

Mettre sur pied un Fonds destiné à consentir des prêts dédiés à la commercialisation internationale. S’inspirer du modèle existant de « Créativité Québec » dont les critères excluent la commercialisation.



 MESURES FISCALES

RECOMMANDATION N° 3

Maintenir le seuil minimum d’admissibilité pour accéder aux crédits en
RS & DE, mais rétablir la remboursabilité de la « franchise » de 50 000 $.

RECOMMANDATION N° 3A

Effectuer des remboursements anticipés afin de régler la problématique de délais des remboursements par le gouvernement du Québec. Implanter un système de préqualification selon des critères clairement identifiés qui feraient en sorte que les entreprises pourraient obtenir des remboursements anticipés dès que les critères sont validés et satisfaits.



 INVESTISSEMENTS PRIVÉS 

RECOMMANDATION N° 4

Instaurer un programme destiné à offrir un crédit fiscal aux investisseurs privés qui acquièrent de l’équité dans des entreprises éligibles.

S’inspirer du modèle des actions accréditives, actuellement destinées au secteur primaire, ou s’inspirer du modèle des REA qui a fait sa marque par le passé.



 ÉQUITÉ POUR L’ACCÈS AUX TALENTS 

RECOMMANDATION N° 5

Procéder à une analyse des impacts que peuvent avoir certains incitatifs à la venue d’entreprises étrangères sur l’accès et la rétention des talents pour les entreprises locales.



 INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 

RECOMMANDATION N° 6

Consacrer l’équivalent de 30 % des budgets déjà annoncés aux fins d’appuyer les PME technos qui adopteront les technologies de l’intelligence artificielle.



 TRANSFORMATION NUMERIQUE

RECOMMANDATION N° 7

Créer et maintenir un répertoire de solutions informatiques novatrices ainsi que la liste des fournisseurs qui les offrent afin d’entreprendre sans tarder la transformation numérique gouvernementale. 



 RELÉVE NUMERIQUE

RECOMMANDATION N° 8

Adapter les programmes scolaires, au niveau du primaire et secondaireIntégrer aux cursus, des projets concrets visant l’apprentissage et l’utilisation des technologies.