Espace client en

L’efficacité du gouvernement passera par le numérique

L’efficacité du gouvernement passera par le numérique

Le ministre Éric Caire donne le coup d’envoi d’une stratégie centrée sur le citoyen,  favorisant les collaborations et l’innovation

Québec (Québec), le 3 juin 2019 – L’Association québécoise des technologies (AQT) était présente ce matin à Québec pour le dévoilement de la stratégie du gouvernement du Québec en matière de transformation numérique gouvernementale. M. Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, a clairement positionné le citoyen au cœur des transformations amorcées par son gouvernement : « La raison d’être du gouvernement, c’est de donner des services à la population. Cette stratégie est faite pour le citoyen. Elle va amener de la cohérence dans l’action collective du gouvernement, en partenariat avec l’écosystème. »

« Nous saluons l’ambition de la stratégie annoncée aujourd’hui par le ministre Éric Caire. Cette transformation numérique se dote de cibles concrètes à atteindre d’ici 2024. Elle prend également en considération le facteur humain de cette transformation. Bien sûr, l’AQT veillera à ce que l’expertise et l’agilité des PME de l’industrie puissent contribuer à sa mise en œuvre », commente Nicole Martel, Présidente-directrice générale de l’AQT.

Lors de son allocution ce matin, le Ministre a d’ailleurs réitéré son désir de collaborer avec les entreprises privées afin de bénéficier de leur expertise pour susciter l’innovation et la création de nouvelles solutions.

 

UNE STRATÉGIE EN DEUX AXES, CENTRÉE SUR LE CITOYEN

Pour chacun des deux axes principaux, l’AQT salue la mise en place de cibles et d’indicateurs de performance réalisables d’ici 2024. Tandis que le premier axe de la stratégie vise des services rapides, intuitifs et plus accessibles pour la population, le second axe met l’accent sur la mobilisation des 14 000 travailleurs en TI de l’État, notamment grâce à des engagements visant le développement en continu des compétences numériques, ainsi que la modernisation de l’environnement et des pratiques de travail.

 

Lire plus

 

Dans cette optique, l’AQT est heureuse de la création du CQEN, le Centre québécois d’excellence numérique, une entité consacrée à l’accompagnement des organisations publiques dans le processus de transformation numérique gouvernemental. Présenté comme un hub d’innovation gouvernemental, ce centre deviendra le lien entre le gouvernement et l’écosystème numérique dans une perspective de partage d’expertise et de collaboration en continu. L’AQT veillera à ce que l’expertise de ses membres puisse y être mise à profit.

 

VERS UNE ADMINISTRATION INNOVANTE – L’ABOUTISSEMENT D’UNE RÉFLEXION AMORCÉE EN 2014

La stratégie présentée aujourd’hui se présente comme l’aboutissement d’un mandat lancé par François Legault en 2014, à l’origine d’un premier rapport « Pour un gouvernement efficace ». Guidé par cette réflexion, le gouvernement avait annoncé en février dernier la consolidation des centres de traitements de l’information. Au dépôt du budget provincial le 21 mars dernier, il avait également annoncé la réorganisation du CSPQ, visant notamment la création de « Infrastructures technologiques Québec », un pôle d’expertise pour les projets d’infrastructure du gouvernement. Plus récemment, le gouvernement déposait le Projet de loi 14, une pièce législative importante pour l’accélération de la transformation numérique gouvernementale.

 

LE RÔLE DE L’AQT

En cette période de grande effervescence, l’AQT a participé de façon active à l’évolution des pratiques gouvernementales en matière de gestion des contrats publics et de gestion de la transformation numérique. Invitée en commission parlementaire, elle présentait récemment une série de recommandations quant au Projet de loi 14.

 

Cliquez ici

 

Au cours des derniers mois, l’AQT a également participé à des réflexions pour favoriser l’accessibilité des PME au processus d’acquisition des marchés publics, en plus de suivre l’évolution de ses recommandations prébudgétaires. Ces recommandations visent la mise en place de mesures et d’outils pour favoriser l’évolution du contexte économique et réglementaire en lien avec les besoins des PME de l’industrie.

 

À PROPOS DE L’AQT

L’Association québécoise des technologies (AQT), l’incontournable réseau d’affaires technos, procure aux dirigeantes et dirigeants un environnement stimulant et de classe mondiale propice à la croissance de leur entreprise et de l’industrie. Forte de ses 500 membres, elle les rassemble leur permettant ainsi d’accroître la performance de leur organisation. Organisme à but non lucratif autofinancé, l’AQT représente l’ensemble de l’industrie auprès d’instances décisionnelles. L’AQT figure parmi le Top 10 des associations technos en Amérique du Nord.

 

– 30 –

 

Renseignements
Gilbert Vallière, Directeur des communications
Association québécoise des technologies (AQT)
514 874-2667, poste 106
gvalliere@aqt.ca