Espace client en

Dans les coulisses d’une croissance de plus de 16 500 % sur 5 ans - Retour sur le 5@7 Parcours d’entrepreneur de François Dion, PDG de Levio

Dans les coulisses d’une croissance de plus de 16 500 % sur 5 ans – Retour sur le 5@7 Parcours d’entrepreneur de François Dion, PDG de Levio

Grâce à son format nouveau et unique, près de 200 dirigeant(e)s et leaders de l’industrie techno ont été les témoins privilégiés d’une passionnante conversation de PDG à PDG, tandis que François Dion, PDG de Levio, était interviewé à Montréal par Remy Therrien, Président du Conseil de Croesus Finansoft et, à Québec, par Sébastien Vachon, Président de Korem.

Qui de mieux placé qu’un dirigeant d’entreprise pour interviewer un autre dirigeant sur les hauts et les bas de son parcours ? Avant de réseauter entre pairs, l’audience a ainsi pu profiter d’un échange jetant une lumière inédite sur un parcours inspirant.


Avez-vous réservé votre laissez-passer à nos 2 prochains rendez-vous ?

Katie Bussières, PDG de Nubik

Québec | 15 janvier 2020 Montréal | 22 janvier 2020


Saviez-vous que…

En 2019, Levio s’est hissée au 2e rang des entreprises canadiennes à la plus forte croissance. Aux Fidéides 2019, elle a été nommée lauréate dans deux catégories. François Dion a été finaliste au Grand Prix de l’entrepreneur EY du Canada pour les entreprises en technologies comptant plus de 100 employés. Enfin, en février 2019, lors de la 19e édition de Vision PDG, il a été élu PDG de l’année AQT-Investissement Québec par plus de 150 dirigeants et dirigeantes de l’industrie techno.

 

« Une courbe exponentielle »

François Dion a toujours été animé par le goût bâtir et de développer. En s’investissant dans le volet militaire, la défense nationale lui a permis de suivre des cours de leadership et de le développer dès l’âge de 17 ans. Le volet des technologies l’a ensuite fortement attiré, car il y voyait de l’avenir et beaucoup de potentiel. Comme il le mentionnait lors de notre 5@7 : « Dans notre domaine, la courbe est exponentielle. Ça brasse les cartes dans plusieurs industries. Ça brise les conventions. »

 

Cultiver l’intrapreneurship pour mobiliser les équipes…

Avant de fonder Levio, François Dion a vécu 15 années d’intrapreneurship intense avec des amis et des gens qui étaient des partenaires d’affaires. Lorsqu’il a cessé de voir la possibilité d’intraprendre dans une grande organisation, il s’est lancé à la recherche de nouveaux défis, ce qui a amené la création de Levio. Cette entreprise en forte croissance compte aujourd’hui une cinquantaine d’actionnaires. « Pour mobiliser les équipes, j’aime cultiver l’intrapreneurship. J’aime que les gens développent leur autonomie et leur engagement. Souvent, pour réussir à implanter de tels modèles, le leadership par l’exemple est la meilleure façon. »

 

En cinq ans seulement, Levio est passée de 5 à 700 employés

« On vise à être un leader de la transformation numérique en Amérique du Nord. Les gens ont embarqué très rapidement. La stratégie d’affaires fonctionnait, donc nous nous sommes diversifiés… D’abord en termes de clients. Ensuite géographiquement. Ensuite au niveau des innovations. On a commencé à se fixer des objectifs, et comme les objectifs sont là pour être dépassés… » L’ambition de croître a toutefois toujours été jumelée à souci de rigueur face à la rentabilité et à la santé financière de ce que Levio est en train de bâtir.

 

Comme aux Olympiques…

Levio s’engage aujourd’hui à livrer des projets d’envergure en fixant dès le départ une date précise de livraison : « C’est comme pour les Olympiques. On s’entend sur une date et on doit livrer. Dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit, c’est aussi important pour les clients que pour les collègues. Maintenant, j’ai du fun à travailler fort et à travailler avec des gens qui y mettent beaucoup de cœur. La croissance n’a jamais été au détriment d’avoir du plaisir, parce qu’au fond, la vie est trop courte. »

 

Face à la croissance, comment préserver la culture de Levio ?

« On grandit vite, on recrute vite, on a beaucoup de projets… Pour préserver la culture de Levio, on a bâti notre culture book, que nous lancé la semaine dernière! »

 

Enfin, d’avoir été nommé PDG de l’année AQT-Investissement Québec, qu’est-ce que cela signifie pour toi ?

« On a été élu par les entrepreneurs de l’AQT. Ça a apporté de la fierté, de la notoriété. Je le reçois comme étant quelque chose de très lié à ce que nos joueurs ont fait. On le doit aux gens qui travaillent avec nous jour après jour. »

 

Ce n’est bien sûr là qu’un bref aperçu des deux interviews menées avec François Dion.
Voici ce qui a été le plus apprécié par nos participants lors de ce 5@7 :

« Contact direct avec un entrepreneur qui fait face à des défis similaires à ceux rencontrés par notre entreprise. Discussion franche et enrichissante qui fait réfléchir. »

« La formule entrevue et la période de question »

« Dynamisme et authenticité des propos du conférencier »

« Le réseautage avec les membres. »

« La possibilité de réseauter avec des membres de l’industrie. »