5 @ 7 Louis Roy – Un parcours étonnant pour bien clore la série

Le jeudi 22 mars, s’est tenu le dernier 5@7 Parcours d’entrepreneur de l’AQT de la saison 2017-2018. C’était au tour de Louis Roy, président du Groupe Optel, de nous partager ses expériences et sa vision du monde. De ses études à la culture actuelle de son entreprise, en passant par les embûches rencontrées de sa création jusqu’à l’ouverture d’un bureau en Inde, le parcours de Louis Roy est étonnant.

Louis a passé 4 ans de sa jeunesse en Afrique du Nord à cause du travail de son père : agronome pour l’ACDI. Ces séjours lui ont permis de développer une perspective unique du monde et sur les différentes façons de vivre. Déjà à 15 ans, Louis disait qu’il sentait qu’il détenait quelque chose de puissant et que ceci aurait un impact sur le monde. En 1989, avec 2 autres amis, il a fondé Optel pendant sa maîtrise en physique à l’UdeM. Ils ont inventé « from scratch » le premier système de vision industriel capable d’effectuer un contrôle de qualité d’un produit. Dès le début, ils ont réinvesti les profits dans l’entreprise, permettant une croissance organique. En 2016, il a racheté son dernier partenaire pour devenir propriétaire à 100 % de l’entreprise.

La prise d’actions en conformités avec ses valeurs est la plus frappante. Pour vous donner des exemples, une compagnie de tabac a déjà voulu avoir les solutions d’Optel. Louis a refusé de travailler avec eux et leur a plutôt donné le contact de son principal compétiteur. Il refuse également des offres d’achat de son entreprise parce que les montants qu’il en obtiendrait ne suffiraient pas à l’atteinte de son ambitieux objectif personnel : changer le monde!

En effet, M.Roy a fait le choix de continuer ce qu’il a commencé en tant qu’entrepreneur et d’utiliser son entreprise comme agent de changement. En devenant précurseur dans ses pratiques, le Groupe Optel influence positivement l’industrie des technologies avec l’obtention du Certificat BCorp, la mise en place d’un comité de développement durable au sein de l’entreprise, la création d’un organisme entièrement financé par sa compagnie (Behaviori) et par la participation à la supergrappe industrielle sur la chaîne d’approvisionnement.

Déjà reconnu comme l’entrepreneur de l’année au Canada 2017, Louis Roy est en course pour le prix mondial de l’entrepreneur de l’année EY 2018 et nous en sommes de tout coeur avec lui!

Bonne chance Louis et merci encore pour ce témoignage inspirant. Comme quoi être rentable tout en redonnant à la société et être écoresponsable est possible pour une entreprise avec beaucoup de volonté, de travail et d’ingéniosité.