Point de presse de ce matin des ministres Coiteux et Girard qui ont dévoilé le « passeport entreprises »

MICRO-CAMPAGNE-WEB_19_270X170Montréal, le 30 octobre 2015 – L’AQT se réjouit que plusieurs de ses recommandations figurent dans le présent Passeport tout comme celles qui ont été dévoilées en juin dernier quant aux orientations TI du gouvernement du Québec.

Le Passeport Entreprises est une série d’actions pour simplifier l’accès des entreprises aux contrats de l’État et leur permettre d’avoir une meilleure connaissance des règles de fonctionnement. L’AQT salue cette série d’actions qui misent sur le dynamisme des PME et reconnaît la volonté du gouvernement d’accroître la participation des PME aux marchés publics et prioritairement pour les technologies de l’information.

Les faits saillants

  1. Rendre obligatoire l’utilisation d’appel d’offres standardisé.
    – Le premier document disponible concernera les acquisitions en technologies de l’information.
  2. Inviter au moins une PME lors d’un appel d’offres sur invitation.
  3. Considérer davantage les contrats à forfait (donc des prix fixes au lieu de taux horaires).
  4. Émettre plus de petits contrats pour obtenir davantage de soumissionnaires.
  5. Centraliser la qualification des contrats de moindre envergure en TI.
  6. Revoir les paramètres liés à l’exigence de la norme ISO pour les contrats en TI.
  7. Prévoir des espaces d’interaction entre entreprises et le gouvernement pour une meilleure adéquation des besoins et de l’offre. Ce que l’AQT nomme « les vitrines inversées ».
  8. Rendre publics les projets à venir.

SUIVI ET MISE EN ŒUVRE

  • Le gouvernement souhaite déposer un projet de loi en vue de créer une fonction de Commissaire aux contrats publics.
  • Afin d’atteindre ses objectifs, le gouvernement mettra en place des indicateurs pour évaluer les résultats, notamment le nombre de soumissionnaires, le pourcentage de PME et le nombre d’entreprises différentes qui soumissionnent.
  • Le Passeport Entreprises sera graduellement mis en œuvre d’ici la fin de l’année 2016.

Comme l’AQT siège sur le conseil consultatif québécois des technologies de l’information, elle ne manque pas de transmettre votre voix au gouvernement et tiendra informés ses membres tout au long de l’avancement du projet.

Lire le communiqué de presse du gouvernement »

Voir le processus de gestion contractuelle »

À PROPOS DE L’ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES TECHNOLOGIES

L’Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l’échelle du Québec, au rayonnement des entreprises de l’industrie des technologies de l’information et des communications (TIC), en tant que représentante sectorielle. Elle appuie plus de 1500 dirigeants d’entreprises dans le développement de leurs compétences et dans la croissance de leur organisation et favorise l’évolution des pratiques commerciales en représentant l’ensemble de l’industrie auprès d’instances et organismes décisionnels. Organisme à but non lucratif et autofinancé, l’AQT constitue aujourd’hui le plus grand réseau d’affaires des TIC au Québec avec 500 entreprises membres. Pour en savoir plus: www.aqt.ca

25 ans d’AQTion terrain
AQTion #24 – Améliorer les conditions socio-économiques dans lesquelles les entreprises évoluent