Les défis et les opportunités d’une économie numérique responsable et ouverte sur le monde

Louis Roy, PDG du Groupe OPTEL et Dominique Anglade, Vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, ministre responsable de la Stratégie numérique, lancent la première des Grandes Conférences AQT à Québec

 Québec (Québec), le 6 décembre 2017 — Des chefs d’entreprises et des leaders de l’industrie des technologies se sont donné rendez-vous hier au Château Laurier à Québec dans le cadre de la Grande Conférence AQT portant sur l’impact que peuvent avoir les entreprises afin de changer le monde; rien de moins!

Plus de 125 participantes et participants ont accepté l’invitation de l’Association québécoise des technologies (AQT) à cette rencontre unique pour échanger avec Louis Roy, Dominique Anglade et d’autres leaders de l’industrie.

« La série Les Grandes Conférences de l’AQT est un lieu d’échange entre les acteurs technologiques, économiques et sociaux pour que l’industrie des TI puisse mieux saisir le rôle qu’elle doit jouer et pour qu’elle soit en mesure de communiquer les idées émergentes avec les décideurs de notre société », soutient la présidente-directrice générale de l’AQT, Mme Nicole Martel. « Nous pouvons dire que c’est une mission accomplie, car la conférence de Louis Roy, PDG du Groupe OPTEL, a su en convaincre plus d’un! », complète-t-elle.

Rappelons que les entreprises de TI représentent, au Québec 30 milliards de dollars de revenus, employant 154 000 travailleurs. Touchant déjà tous les secteurs d’activités économiques, ces entreprises sont indispensables au virage numérique que le Québec entreprend.

La Vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, a débuté la rencontre en partageant les perspectives économiques du Québec. Mme Anglade en a aussi profité pour souligner l’importance qu’ont les avancées technologiques pour le futur du Québec et que les investissements prévus par le gouvernement en recherche et développement vont atteindre des records. De plus, la pénurie de main-d’œuvre et la sous-représentation des femmes demeurent également des enjeux sur lesquels nous devons continuer à travailler.

La semaine prochaine sera dévoilée la Stratégie numérique du gouvernement québécois. Mme Anglade est convaincue qu’elle contribuera à l’avancement du Québec sur l’échiquier mondial.

C’est devant une salle attentive et intéressée que Louis Roy, PDG du Groupe OPTEL a livré sa vision de l’évolution du Québec vers le numérique. Au-delà d’un énorme potentiel à saisir pour les entrepreneurs, selon lui, c’est surtout une opportunité de transformation sociale qui doit s’arrimer dans un projet d’économie responsable, et ce, au bénéfice de tous les citoyens.

Lors des échanges, Louis Roy a réitéré que le succès en affaires n’est pas incompatible avec des valeurs tournées vers l’engagement social. Au contraire, précise-t-il, les employés comme les clients se reconnaissent à travers les entreprises qui véhiculent des valeurs respectueuses de l’avenir.

 

À propos de L’AQT

L’Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l’échelle du Québec, au rayonnement des entreprises des technologies et à la croissance de ce secteur de l’économie. Forte de ses 500 membres, elle rassemble et accompagne les dirigeantes et dirigeants d’entreprises technologiques en les appuyant dans le développement de leurs compétences et dans la performance de leur entreprise tout en favorisant l’évolution des pratiques commerciales. Organisme à but non lucratif autofinancé, l’AQT représente l’ensemble de l’industrie auprès d’instances décisionnelles et constitue aujourd’hui le plus grand réseau d’affaires des technologies au Québec. Pour en savoir plus : www.aqt.ca.

– 30 —

 

Renseignements :

Viviane Couto — Gestionnaire de projets et communications — AQT

514 874-2667 X 114 — Vcouto@aqt.ca