De locale à internationale : la commercialisation des technologies en 2016

Comité Big Bang 2016

Comité Big Bang 2016

Les 18 et 19 octobre derniers, plus de 200 PDG et responsables ventes et marketing d’entreprises en technologies de l’information et des communications (TIC) se sont réunis à Bromont pour le Big Bang, unique rendez-vous pour faire passer ses stratégies de commercialisation à un autre niveau. On en a vu de toutes les couleurs, et pas seulement à cause de la saison automnale dans les Cantons-de-l’Est!

 

Voir l’album photos sur Facebook

En plus des 16 groupes de travail sur les enjeux de l’heure en ventes et marketing et des panels de conférences éclair, plusieurs conférenciers ont foulé la scène du Big Bang. De grands défis s’annoncent pour l’industrie des TIC, mais de nombreuses opportunités également. Tour d’horizon des principales conférences présentées en quelques leçons.

Luc Boucher, l’expérience client du Cirque du Soleil

Avec le Cirque du Soleil, la magie n’opère pas que sur scène. Avec Luc Boucher, directeur principal ventes et marketing, spectacles et tournées, de nombreux efforts sont mis pour créer des expériences d’achat, allant de boutiques éphémères à l’utilisation de la réalité augmentée pour engager le consommateur dans leur univers. Ce qu’on retient? L’innovation de nos produits et services doit être reflétée dans nos pratiques de commercialisation, que l’on soit en B2C ou en B2B.

Sylvie Ratté, le parcours de productivité des PME au Canada

Une étude de la Banque de développement du Canada note que plusieurs PME au Canada n’évaluent pas leur productivité : 33 % ont des mesures informelles et 21 % n’ont simplement aucune mesure. Afin d’aider à pallier les lacunes de certaines PME, l’économiste principale de la BDC, Sylvie Ratté, a présenté un nouvel outil de comparaison de la productivité des entreprises canadiennes. Ce que l’on retient? Les membres de l’AQT sont bien au fait de l’importance de se comparer et de mesurer leurs efforts, mais un outil supplémentaire qui offre des repères précis est toujours le bienvenu.

Patrick Vlaskovits, The Medium is the Message

The One Growth Hack to Rule them All. C’était la promesse de ce conférencier, l’un des co-concepteurs du Growth Hacking et fondateur de Superpowered, la technologie de son qui propulse des millions d’applications mobiles. À l’ère du Web, les canaux marketing naissent rapidement… mais leur vie est éphémère.

Ce que l’on retient? C’est important de demeurer innovant et de choisir le bon canal pour le bon message.

Marc-André Roy, la satisfaction client : la juste mesure de la réussite

Le succès de R3D Conseil se mesure au travers des années. En nous rappelant l’importance de miser sur le facteur humain lors de la réalisation des projets, il nous a livré son parcours d’entrepreneur tout en dégageant les leçons apprises. Ce que l’on retient? La satisfaction des clients se conjugue avec la satisfaction du personnel.

Didier Gombert, ventes sans frontières : viser un marché planétaire

Développer des marchés hors Québec et hors Canada se révèle une véritable aventure. Grâce à son entreprise, présente dans 16 pays, Didier Gombert parcours le monde pour consolider et développer les ventes d’Objectif Lune. Comment cibler les marchés à fort potentiel? C’est ce qu’il nous livrait dans sa présentation

Ce que l’on retient? La bouffe! Le partage d’un bon repas est universel et peut rapprocher rapidement des gens, peu importe où l’on se trouve!

Gabriel Filippi, laisser sa marque, un défi à la fois

Clôturer l’événement avec le seul Québécois ayant à avoir grimpé l’Everest par ses deux versants? Revenant d’un périple inédit au Népal, c’est une véritable dose de motivation qu’il a transmis aux participants! Son courage et sa détermination ont été remarqué par tous. Ce que l’on retient? La somme des efforts communs sera toujours plus forte que si nous travaillons individuellement dans notre coin.